Enfance / Education

 

Petite Enfance


La Communauté de communes après bien des discussions et des reports a, enfin, décidé de prendre la compétence du secteur social de la petite enfance et de la jeunesse. Cette compétence recouvrera, à partir de janvier 2007, la structure d’accueil petite enfance de Granges, le centre aéré basé à Buxy, le réseau d’assistantes maternelles, ect, et cela sur le secteur de nos 30 communes. Seule exception les garderies périscolaires restent de la compétence des communes ou des SIVOS.
Si la famille reste le lieu privilégié de l’épanouissement de l’enfant, l’espace intercommunal doit pouvoir lui offrir des contacts et des moyens pour enrichir son environnement. Nos petites communes ne peuvent pas financièrement supporter les charges d’une telle politique, par contre, en se rassemblant, nous devons être les moteurs de cette politique et c’est, par l’approbation de nos conseils municipaux, l’aboutissement de notre volonté de construire pour l’enfance un environnement de qualité, et nous sommes satisfait que nous soyons parvenus à cette prise de compétence.
Il était impensable de continuer à ne rien avoir de structuré en direction de l’enfance et des jeunes. Nous savons tous qu’il faut pouvoir proposer, en particulier à la jeunesse, des activités pendant les temps de vacances scolaires car c’est de la responsabilité des adultes d’encadrer ces temps de loisirs pour les enfants et les adolescents en développant des loisirs adaptés et de qualité accessibles à tous.
Le financement de ces structures est partagé entre la CAF, la Communauté de communes et la participation financière des parents

Education

Equipement informatique

    

Le groupe scolaire Jules Vernes, qui est déjà « École pilote informatique » pour l’Éducation nationale, va, puisqu’il a été retenu dans le plan « École numérique rurale » de l’État, s’équiper de nouveaux matériels informatiques, notamment, de tableaux interactifs, de vidéo projecteurs pour les classes et, une valise nomade, c’est-à-dire, un meuble sur roulettes, permettant de recevoir 8 ordinateurs portables, qui pourront se déplacer d’une classe à l’autre.

     Le choix se fera dès le début 2011, une consultation d’entreprises est en cours. Nous avons eu le soutien des responsables des nouvelles technologies de l’Inspection académique, avec l’ancien, Jean-François Large et son successeur, Hervé Vallin.

     Cet équipement de pointe, qui conforte celui que nous avons déjà, a pour objectif, d’une part d’entrer dans l’enseignement moderne, avec des outils performants et nécessaires pour l’attractivité de cet enseignement, et d’autre part, ce qui paraît essentiel, de soutenir, par des méthode individualisées, chaque élève. L’outil informatique est une chance supplémentaire pour lutter contre un enseignement global, qui a du mal, mais cela est normal, à prendre en compte, plus encore, les difficulté de chacun.

     Le travail scolaire passe et passera par cette évolution de notre temps, des progrès que nos enfants se servent et se serviront au quotidien. Des formations seront aussi au centre de l’utilisation de ces matériels, et nous avons, dans cette école, des enseignants qui sont partis prenante de ce devenir informatique, ils participent, avec grand intérêt, à cette transformation de l’école d’aujourd’hui.

     Mais ici, il faut souligner avec beaucoup de responsabilité et de passion, les élus de nos trois communes, qui sont à la base de cette avancée technologique, réfléchissant et mettant en action leur volonté de jouer un rôle clef dans cette aventure.

 

Départ de la directrice
 

Départ de Madame Françoise Large, directrice du groupe scolaire Jules Verne :

     Après trente sept de bons et loyaux services au sein de l’Education nationale, notre directrice prend sa retraite. Elle était arrivée dans nos murs en 1996, d’abord à l’école maternelle de Chenôves et cela jusqu’en 2006, à l’ouverture du groupe scolaire Jules Verne, dont elle a pris la responsabilité. Pendant tout ce projet de création, elle a manifesté une grande disponibilité, une manière de s’impliquer que nous avons apprécié car nous avions besoin que les enseignants prennent leur place dans l’aménagement de ce nouvel outil pédagogique. Elle fut présente dans toute l’élaboration concrète, avec l’architecte, pour donner corps à cette réalisation. Nous avons pu, lors de son pot de départ, lui montrer tout notre attachement à cette participation très active.

     C’est à cet instant que nous devons reconnaître la nécessité d’une reconnaissance pour cette disponibilité, car être professeur des écoles, directrice, ce n’est pas travailler sur de la matière inerte ou contrôlable par ordinateur, non, c’est sur de la matière vivante, originale, pleine de richesses et de différences, êtres de chair aux pensées buissonnières ou attentives, aux mouvements turbulents ou effacés, plein de diversité qui en font à la fois tour le charme et l’imprévu.

 Une nouvelle vie va commencer pour elle, nous lui souhaitons de la réussir aussi bien que sa vie professionnelle.

Nouvelle directrice       

 Arrivée de Madame Stéphanie Fontaine à la direction du groupe scolaire Jules Verne. Suite au départ en retraite de Madame Françoise Large, nous avons accueilli, dès la rentrée de septembre, une jeune et dynamique directrice qui a, pourtant, de l’expérience en la matière, ayant fait ses armes à Paray-le-Monial et Saint Micaud.

   L’histoire de cette école, qui a bientôt six ans d’existence, s’étoffe, les pionniers laissant place à la génération suivante, avec un nouveau regard, selon la personnalité de chacun.

  En ce qui concerne les bâtiments, nous sommes inquiets de voir quelques dégradations. L’école est un bien public, il appartient à chacun, même dans sa sauvegarde.